L'année 2017: le bilan.

February 13, 2018

Ça arrive un peu tard, mais quoiqu’il en soit j’ai décidé de faire le bilan sur l’année qui s’est écoulée car elle a été riche en émotions, mais aussi et surtout riche de challenges, d’épreuves et de défis. Retour en image sur ma « vraie » première année en tant que résidente au Mexique (j’ai été par le passé étudiante, puis touriste).

Janvier 2017

 

 

J’ai passé le début de l’année à Paris n’ayant pas eu la possibilité d’y aller à noël. Pendant une semaine et demi, j’ai profité de ma famille, d’expositions du moment (celle sur Hergé, le créateur de la bande dessinée Tintin, et Mexique (1900-1950) sur l’art moderne mexicain), mais j’ai surtout couru partout afin d’organiser mon futur mariage. Andy et moi avions notre fête civile au Mexique prévue en avril et notre mariage religieux à Paris en juillet. Au programme : essayage de robe, choix des alliances (impossible de trouver de l’or rose pour moi au Mexique), rendez-vous avec le prêtre, dégustation pour définir le menu, choix des vins, choix des fleurs et j’en passe. Tout (enfin presque tout) devait être ficelé avant que je ne reparte au Mexique et mes jours été comptés. Je ne remercierai jamais assez ma sœur pour sa précieuse aide et son mood très relax.

 

 

Février – Juin 2017

 

 

A mon retour à Monterrey, eurêka, j’ai décroché un job de prof de français à mi-temps. Ça ne correspondait pas à ce que je recherchais, mais après avoir bataillé pendant des mois pour trouver du travail, j’étais contente. Je l’aborderai dans un autre article sur l’expatriation, mais chercher du travail a été quelque chose de compliqué pour moi et ce pour deux raisons principales : la première étant l’aspect légal au regard des lois migratoires, et la seconde étant mon CV qui ne semblait pas correspondre à ce que recherchaient les recruteurs (même si j’ai un Master en commerce international mexicain). Contre toute attente, j’ai adoré enseigner et pris plaisir à animer ma classe avec différents supports tels que des fichiers audios, des vidéos, des articles de journaux, etc…Il y avait une bonne dynamique avec les étudiants et c’était la période des élections présidentielles en France : j’en ai donc profité pour amener du débat politique. Je spécifie que mes étudiants avaient entre 17 et 30 ans et que j’enseignais dans un centre de langues universitaire. Cela a été une expérience très riche et j’ai eu un petit pincement au cœur quand le semestre s’est terminé.

Avril 2017

 

 

Je me suis mariée civilement au Mexique. En réalité, Andy et moi avions déjà signé pour des questions migratoires, mais en aucun cas nous n’avions considéré cela comme notre mariage. L’officier d’état civil fût adorable car elle accepta de revenir afin de faire une cérémonie face à nos deux familles (en particulier la mienne qui n’avait pas pu être présente au moment de la signature).  C’était la première fois que ma famille me rendait visite au Mexique et nous avons vécu de jolies retrouvailles même si je devais jongler entre beaucoup de choses. Après le mariage, j’ai effectué un road-trip avec ma maman et mes deux sœurs, de Mérida (capitale de l’Etat du Yucatan) à Playa del Carmen située sur la Riviera Maya. Les articles sont en anglais et il manque encore le dernier chapitre mais j’y travaille.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Juillet 2017

 

 

Je me suis rendue fin juin à Paris afin d’organiser les détails de dernière minute et Andy et moi nous sommes mariés religieusement le 1er juillet. Ce fût bien différent de notre expérience mexicaine car il y avait beaucoup moins d’invités (60 au lieu de 170) et une atmosphère très distincte. Organiser deux fêtes a été certes coûteux, mais Andy tenait vraiment à ce que tous nos proches puissent être présent : tous les français ne pouvaient pas faire le déplacement au Mexique et inversement. Au-delà du fait que tous nos proches et amis eurent la possibilité de nous accompagner, nous avons expérimenté deux événements très différents car les coutumes au Mexique et en France ne sont pas les mêmes. Je pense au nombre d’invités, à la nourriture, à la musique, au déroulement de la journée et même à la décoration. J’envisage d’écrire un article prochainement sur ce thème.

 

 

Août 2017

 

 

J'ai entamé une nouvelle vie professionnelle. Alors qu’Andy et moi nous apprêtions à prendre l’avion pour retourner au Mexique, j’ai eu la surprise d’être contactée par un recruteur via Linkedin. La personne avait repéré mon profil cherchant quelqu’un qui parlait français et me demandait si j’étais toujours en recherche d’un poste. Je l’ai immédiatement informé que j’étais sur le point de prendre l’avion et nous avons convenu d’un rendez-vous téléphonique à mon arrivée. Une heure après l’atterrissage à Monterrey, j’étais en ligne avec la personne. Le lendemain je me rendais dans leurs bureaux pour un entretien de visu avec les managers. Et deux semaines après j’étais intégrée à l’équipe. Je ne m’étendrais pas sur cette expérience professionnelle car je ne pense pas qu’elle ait vraiment sa place ou même un intérêt pour le blog. Du reste, j'ai écrit un article sur la vie d’entreprise au Mexique ici.

Septembre 2017

 

 

J’ai fêté mes 29 ans en réalisant que la trentaine était désormais très proche ! Mais le jour de mon anniversaire, j’ai couru un 10 km à Monterrey en faveur de la Croix-Rouge, et je me suis dit que j’étais quand même au top de la forme ! Je suis remontée à cheval (joli cadeau d’anniversaire) et j’ai le souvenir d’un samedi très agréable passé à Santiago, pueblo magico situé à 35 minutes de Monterrey.

 

 

Octobre 2017

 

Le blog a perdu de la vitesse. Mon travail en entreprise m’empêchait de me consacrer à l’écriture et j’ai développé une certaine frustration car dans le même temps, je ne faisais rien de productif. Ma marge pour prendre des initiatives était très limitée et j’avais le sentiment qu’on ne me donnait rien de concret à faire. Si je suis totalement honnête, ce fût l’expérience professionnelle la plus vide que j'ai jamais eue. Alors que j’avais senti au Mexique du dénigrement pour ma profession d’infirmière, j’étais écœurée de voir qu’en réalité, mon métier d’infirmière était beaucoup plus exigeant et beaucoup plus demandeur qu’un poste de « process specialist » dans des bureaux. C’est à cette période qu’Andy et moi avons commencé à planifier notre voyage de noël en Europe. Mais c’est surtout ce mois-ci que j’ai fait mon premier 15 k : voir ici comment Monterrey a fait de moi une coureuse !

 

 

Novembre 2017

 

 

Une cousine d’Andy s’est mariée dans la ville de Guadalajara, la capitale de l’Etat de Jalisco, connu pour sa production de téquila. Nous avons donc passé le week-end là-bas où nous avons été hébergés par un couple d’amis espagnols qui nous ont fait découvrir le pueblo magico de Tlaquepaque et les bords du lac Chapala. L’avion à l’aube le samedi matin ainsi que la fête du mariage le soir nous a bien mis sur les rotules, mais j’en garde un excellent souvenir. C’était comme une parenthèse hors du temps, un voyage 100% mexicain avec le ciel bleu, le soleil, les marchés d’artisanat et des couleurs partout comme sur un tableau impressionniste. Monterrey, sa poussière, sa modernité, ses industries et son agitation nous ont semblé bien loin.

 

 

Décembre 2017

 

 

Le premier week-end du mois, je suis retournée à la Mesa del Oso avec un groupe d’amis. Mes articles sur ce lieu incroyable sont disponibles ici ainsi que sur Walking Mexico. Au programme : nature, dépaysement, grand air, feu de bois sous les étoiles, viande grillée, petit déjeuner d’œufs brouillés à la mexicaine accompagné de tortillas, et beaucoup de rires. C’est surprenant de voir à quel point nos échanges entres amis deviennent beaucoup plus intimes lorsque l’on n’a pas accès à internet. Adieu le téléphone et bonjour à la communication directe, réelle.

 

 

A la fin du mois, Andy et moi nous sommes envolés pour l’Europe où nous avons passé une semaine entre Innsbruck et Vienne en Autriche, et une semaine à Paris pour les fêtes de fin d’année. La loi mexicaine n’octroyant que 6 jours de vacance par an, j’ai bien-sûr pris des jours sans solde. Nous aurions pu faire le choix de rester au Mexique mais cela faisait désormais deux noëls que je ne passais pas en France, et mes proches ainsi que mes traditions me manquaient.

 

 

J’ai achevé l’année à Paris après une année décidément très riche : mariage, nouveau travail, voyages…2018 a débuté et j’ai déjà commencé à écrire de nouvelles pages…Ce sera bientôt sur le blog. A French in Mexico n’a pas dit son dernier mot !

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

You Might Also Like:

Le marathon de Paris : mon premier vrai marathon.

December 13, 2019

Entreprendre au Mexique

December 9, 2019

1/15
Please reload

A propos

Tout a commencé par un semestre d’étude…cela s’est terminé en déménagement. Moi c’est Hélène, et je me suis installée au Mexique en Juillet 2016, époque à laquelle j’ai débuté le blog. A French in Mexico, c’est l’histoire d’une française (moi) qui vit au Mexique et qui écrit plein de choses sur le voyage et la vie à l’étranger. Je partage ma découverte du pays et de sa culture, mais aussi mon expérience sur la vie d’expatriée, sa richesse, ses challenges et ses difficultés.

Plus d’informations sur mon parcours, ainsi que mes coordonnées de contact, sont disponibles dans la rubrique « A propos ». Bonne lecture à tous!

 

En savoir plus

© 2023 by Going Places. Proudly created with Wix.com