Le Monthly Post – Mai 2020


Alors que nous sommes en plein pic de la pandémie de COVID-19, la quarantaine a pris fin dans l’Etat de Nuevo León et les commerces ont réouverts. Les usines ont par ailleurs repris leur activité et en réalité, beaucoup n’avaient pas totalement interrompu leur production. Je pourrais m’offusquer, crier sur les toits que c’est inconscient mais ça ne servirait pas à grand-chose. La situation économique locale est particulièrement préoccupante et il est impossible de continuer à vivre confiné.


Côté blog


Je ne suis pas suffisamment productive car je peine à tout concilier. Faire fonctionner l’entreprise que j’ai lancé en novembre dernier est une priorité. J’ai d’ailleurs publié un article à ce sujet : Lancer sa boîte au Mexique à l’aube d’une pandémie.


Côté expat


Comme je le mentionnais, l’activité a repris dans l’Etat de Nuevo León, à peu près au même moment qu’en France. Le hic ? La pandémie a touché le Mexique environ trois à quatre semaines après la France donc nous sommes en plein pic…Et comme partout dans le monde, les gens oublient vite. Ils affluent dans les parcs sans masques, font les magasins, se réunissent chez les uns et chez les autres, etc…

Pour ma part, je continue à prendre mes précautions : j’évite les sorties inutiles et tout déplacement superflu (je ne vais donc pas dans les restaurants, boutiques…), je porte un masque quand je sors, j’ai toujours du gel hydroalcoolique sur moi, je maintiens mes distances, chose que visiblement les gens ne comprennent pas et qui montre à quel point la perception de ce que représente deux mètres de distance est somme toute très personnelle.


Côté running


La chaleur s’est abattue sur Monterrey, ce qui me complique les choses. Je projetais de m’inscrire dans une salle de sport pour l’été car j’ai vraiment des difficultés à m’entraîner à l’extérieur avec la chaleur mais avec la pandémie l’idée a bien-sûr été avortée. Je me rabats sur le yoga et les séances d’entraînement à la maison de Madfit mais ce n’est quand même pas pareil.


J’envisageais l’achat d’un tapis de course mais je dois payer des soins dentaires, ce n’est donc plus vraiment au programme. Quant au marathon de Chicago que je dois courir en octobre, il n’a pas encore été annulé mais il sera probablement à l’instar des autres.


Quotidien


J’ai enfin terminé la traduction d’une biographie historique : j’écriais prochainement un article à ce sujet. Je me suis donc vu libérer du temps pour me consacrer à Sauvage – La novia libre, mon showroom de robes de mariée de créateurs français. Je suis frustrée car je comptais démarrer une collaboration avec un nouveau fournisseur, mais la pandémie n’aidant pas, ce projet est reporté.

En toute honnêteté, comme c’est le cas pour beaucoup de personnes à l’heure actuelle, je suis « saturée » par le contexte et le manque de congés. Plus d’un an sans vacances, ça commence à se faire ressentir et il n’est pas sûr que mon voyage de trois semaines prévues en Nouvelle-Angleterre pour le mois d’octobre sera jouable. Dans le même temps, quand j’observe la situation mondiale à l’heure actuelle, je ne peux que relativiser.


Lu


Je n’ai pas achevé de nouveaux livres. En revanche, voici un article du New York Times qui a retenu mon attention : What Democarcy Scholars Throught of Trump’s Bible Photo Op. Il s’agit d’une analyse des pratiques du président américain dans le contexte actuel de tensions raciales exacerbées suite à l’assassinat de George Floyd par un policier. Ça donne à réfléchir.


Vu


Le dernier film mexicain dirigé par Fernando Frías et disponible sur Netflix: Ya no estoy aquí. L’histoire se passe à Monterrey même, sur le Cerro de la Campana, l’une des zones les plus pauvres de la ville. Je n’en dis pas plus car je compte écrire un article.


The Last Dance : une docu-série en dix épisodes (deux épisodes étaient publiés chaque lundi) sur le basketteur Michael Jordan. Appréciant particulièrement le basket, je ne pouvais qu’être fascinée par la série mais je la recommande à tous, y compris à ceux qui ne sont pas aficionados de ce sport.

Les épisodes retracent le parcours de Michael Jordan ainsi que celui d’autres joueurs majeurs des Chicago Bulls. Non seulement on revit des grands matchs des années 90 mais on voit de l’intérieur ce qu’implique être joueur professionnel et tout donner pour sa passion. Ecouter les témoignages et voir en images le travail acharné des joueurs, leur persévérance, la compétition, la fatigue, l’humanité de chacun, les déceptions, tout cela est profondément marquant.

J’ai vraiment apprécié la série car elle donne à voir une autre dimension du sport. Voici un lien du Courrier International qui parle de la série.


Entendu


L’épisode #65 du podcast Expat Heroes : Elisabeth Marques au Koweït. Liz est enseignante au Koweït et parle de son expatriation peu commune dans un pays qu’on méconnaît.


L’épisode #127 (A quoi ressemblera la mondialisation post covid-19?) du podcast Vlan où Grégory Pouy interviewe David Djaïz, auteur de l’ouvrage Slow Démocratie qui propose une analyse de nos sociétés actuelles et de ses dérèglements ainsi que des dérives de la mondialisation.


Enfin, l’interview de l’auteur Virginie Despentes dans le podcast Femmes puissantes dirigé par Léa Salamé sur France Inter : le franc-parler et l’authenticité de l’écrivaine sont une vraie pépite.


Fait


Un jeu de rôles avec une énigme à résoudre via zoom avec des amis, ambiance Les dix petits nègres, fameux roman policier d'Agatha Christie.

Voici le lien du site qui propose différents scénarios: Red Herring Games. Pour notre part, on a fait celui intitulé A Bad Vintage et on a vraiment joué le jeux en s'habillant selon notre personnage, en cuisinant, dînant ensemble (via zoom), etc...


J’aime


Je dois bien avouer qu’en ce moment, pas grand-chose. J’ai un énorme besoin d’évasion.


You Might Also Like:
IMG_4265
IMG_5337
IMG_4692
IMG_1104
24172240_10212716024489649_1752919120_n
27849115_10213277786053337_401265676_n
14151980_10208785073458330_1486765979_o
IMG_4266
IMG-20160904-WA0011
IMG_5837
IMG_5974
IMG_4268
27783600_10213277794893558_1566077392_n
27848342_10213277786253342_1414262318_n
IMG_1118
IMG_4783
IMG_4939
27848906_10213277774813056_1055473303_n
3
IMG_5328
IMG_4790
IMG_5556
27783078_10213277783373270_615039580_n
27935627_10213277781493223_1995789080_n
27783028_10213277779333169_187263273_n
27848886_10213277778533149_1184820304_n
27939584_10213277786173340_1607138926_n
IMG_5842
IMG_5815
IMG_5485
2
IMG_5477
IMG_4636
IMG_5577
IMG_5447
IMG_5811
IMG_5581
8
12539918_10207030365511728_1315066285_n
IMG_4958
12571382_10207030448833811_1820014040_n
A propos

Tout a commencé par un semestre d’étude…cela s’est terminé en déménagement. Moi c’est Hélène, et je me suis installée au Mexique en Juillet 2016, époque à laquelle j’ai débuté le blog. A French in Mexico, c’est l’histoire d’une française (moi) qui vit au Mexique et qui écrit plein de choses sur le voyage et la vie à l’étranger. Je partage ma découverte du pays et de sa culture, mais aussi mon expérience sur la vie d’expatriée, sa richesse, ses challenges et ses difficultés.

Plus d’informations sur mon parcours, ainsi que mes coordonnées de contact, sont disponibles dans la rubrique « A propos ». Bonne lecture à tous!

 

En savoir plus

© 2023 by Going Places. Proudly created with Wix.com