Le Monthly Post – Juillet 2019

August 4, 2019

 

L’accalmie du mois de juin n’aura pas duré longtemps ! Juillet ne s’est pas révélé un mois facile mais il aura au moins eu le mérite de me voir bien occupée alors, que demander de plus ?!

 

 

Côté blog

 

 

J’ai publié trois articles :

 

- L’interview de Cristina, auteur du podcast Expat Heroes, dans la rubrique Portraits d’Expat’.

- Un article où je reviens sur mes pires expériences au Mexique en trois ans d’expatriation. Thème délicat que l’envers du décor de l’expatriation mais tellement riche d’enseignements.

- Un post avec mes adresses food à Monterrey même si je sais que le gros de mes lecteurs a peu de chance de venir dans la capitale du Nuevo León. Après tout, on ne sait jamais !

 

Côté expat

 

Encore un long mois un peu difficile. Je mène différents projets de front, le blog, des textes pour des blogs de voyage, la reprise des cours de la licence que je poursuis à distance, mais aussi un autre projet sur lequel je ne peux encore me prononcer, tout cela dans un contexte personnel un peu tendu. Rien d’évident donc mais demain est un autre jour !

 

Côté running

 

Zéro running ce mois-ci. Cela faisait bien un an que ça ne m’était pas arrivé, en fait depuis mon opération du pied exactement. Je ne supporte pas de courir avec la chaleur (nous montons régulièrement à 37°C, voire plus) alors je marche, tôt le matin ou tard le soir, bien que l’aube reste ce qu’il y a de plus supportable. Histoire de ne pas trop m’empâter, je me suis mise au yoga que je pratique entre trois et quatre fois par semaine et dont les séances ont lieu dans un lieu assez confidentiel en petit comité. Je pense que j’écrirais un article à ce sujet prochainement.

 

Quotidien

 

 

Beaucoup de travail et beaucoup de travail seule. Je n’échangerais mes projets pour rien au monde et je ne m’imagine clairement pas derrière un bureau dans une entreprise, n’empêche que…Mener des missions à bien seule, ce n’est pas toujours évident. Cela demande beaucoup de discipline, on ne déconnecte jamais vraiment, on n’a pas forcément d’encouragement ou de soutien, en un mot c’est difficile. Des bouffées d’oxygène sont toujours nécessaires, je n’ai donc pas regretté mon excursion sur l’un des sommets de Chipinque. Même si je me suis rendu compte que la haute montagne n’était pas mon « truc », ça m’a permis d’expérimenter quelque chose de différent et d’être fière de moi.

 

 

Lu

 

J’ai terminé Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi de Katherine Pancol (vrai délice) et j’ai actuellement deux livres en cours. Je traîne car ils ne me passionnent pas vraiment, en particulier L’Art de perdre d’Alice Zeniter. Affaire à suivre…En fait, ce mois-ci, plus que de lire, j’ai surtout écouté des podcasts. J’en parle un peu plus bas.

 

Vu

 

Andy et moi avons (enfin) terminé les 7 saisons de Mad Men ! Nous l’avions débuté en novembre dernier et avons pris du temps à la voir car nous n’avons tout simplement pas beaucoup de temps entre le sport et le travail. Cette série est à ce jour ma favorite. Oui oui, la seule, l’unique. J’en parlais dans la chronique de Novembre 2018. J’ai par ailleurs terminé la quatrième saison de You Me Her sur Netflix, histoire loufoque d’un amour à trois dans la banlieue de Portland en Oregon. C’est un divertissement et ça fait du bien.

 

Entendu

 

 

Beaucoup de podcasts, en particulier sur l'entrepreneuriat qui m’aident dans mon projet, celui dont je ne peux pas parler. J’en ai écouté beaucoup, tous plus passionnants les uns que les autres. Je conseille vivement l’épisode n°25 du Gratin où Pauline Plaigneau interviewe Katalin Berenyi, fondatrice de la marque cosmétique et de soin Erborian qui a été racheté par le groupe L’Occitane en Provence. Katalin, après avoir travaillé dans le marketing chez L’Oréal, a décidé de lancer sa propre marque et s’est en particulier confronté à deux problématiques : récolter des fonds d’une part (et Dieu sait que des sommes conséquentes sont nécessaire lorsque l’on se lance dans la cosmétique) et remettre en cause tout ce qu’elle savait sur le marketing d’autre part car le budget qu’elle pouvait lui allouer était bien en-deca de ce à quoi elle était habituée chez L’Oréal. Ecouter son expérience s’est révélé inspirant et très formateur.

 

Fait

 

Andy et moi avons fêté nos deux ans de mariage. Dans la mesure où nous avions voyagé en Europe en avril, nous avons décidé d’être raisonnable et de rester à Monterrey. On s’est fait plaisir à la piscine de l’Habita qui dispose d’un rooftop avec vue panoramique sur les montagnes de Chipinque.

 

J’aime

 

Les nombreux échanges Whatsapp que j’ai eu avec ma meilleure amie en France. Ce mois s’est révélé difficile et j’étais heureuse de pouvoir lui parler aussi facilement malgré le décalage horaire.

 

 

Photo Instagram la plus likée du mois

Je n’ai posté que trois photos ce mois-ci. Voici celle qui vous a le plus séduit :

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

You Might Also Like:

Le marathon de Paris : mon premier vrai marathon.

December 13, 2019

Entreprendre au Mexique

December 9, 2019

1/15
Please reload

A propos

Tout a commencé par un semestre d’étude…cela s’est terminé en déménagement. Moi c’est Hélène, et je me suis installée au Mexique en Juillet 2016, époque à laquelle j’ai débuté le blog. A French in Mexico, c’est l’histoire d’une française (moi) qui vit au Mexique et qui écrit plein de choses sur le voyage et la vie à l’étranger. Je partage ma découverte du pays et de sa culture, mais aussi mon expérience sur la vie d’expatriée, sa richesse, ses challenges et ses difficultés.

Plus d’informations sur mon parcours, ainsi que mes coordonnées de contact, sont disponibles dans la rubrique « A propos ». Bonne lecture à tous!

 

En savoir plus

© 2023 by Going Places. Proudly created with Wix.com